Points de vue

(Les différentes rubriques figurent en ordre alphabétique et il n'en découle aucune priorité)

 

Le bilinguisme fait partie de l'identité de la ville de Bienne. L'égalité des deux langues vécue journellement n'est pas une réalité acquise pour l'éternité. Elle doit être entretenue et développée de jour en jour. Cet élément identitaire du bilinguisme doit à l'avenir encore être renforcé dans la communication des milieux économiques et de la vie biennoise. Le développement de nouveaux instruments de formation, comme par exemple la "Filière bilingue", doit être poursuivi. Un accent particulier doit être mis sur le développement d'une offre culturelle variée et de qualité dans les deux langues. La majorité alémanique doit constamment rester attentive aux besoins de la minorité francophone. 

Culture

Une offre culturelle attractive est d'une importance primordiale pour la qualité d'habitation et de vie en ville de Bienne. Les autorités doivent constamment veiller à ce que les neuf institutions culturelles d'importance régionale puissent proposer durablement leurs offres, dans le cadre des contrats de prestations conclus avec la ville de Bienne, le canton de Berne et les communes de la région (dans le cas du TOBS, également la ville de Soleure). Les contrats de prestations conclus avec les plus petites institutions culturelles dans notre ville doivent permettre de garantir à ces dernières la sécurité nécessaire pour un développement  à long terme, une condition indispensable pour offrir une vie culturelle diversifiée en ville de Bienne. Le cadre financier de la ville, fortement influencé par la situation et le développement économique, fixe cependant des limites naturelles aux moyens financiers disponibles pour le soutien des activités culturelles. La ville a toutefois la possibilité de soutenir les artistes et les nouvelles offres culturelles par le biais du crédit d'animation. La ville de Bienne récompense chaque année les artistes méritants en décernant le Prix de la culture et la Distinction pour mérites exceptionnels dans le domaine de la culture.

Economie

L'état ne doit pas devenir lui-même un acteur économique. Il doit cependant stimuler le développement économique en mettant en place des conditions-cadres attrayantes. Le maintien et la création de places de travail en dépend, avec une répercussion immanquable sur le bien-être de la population. Au niveau communal, les pouvoirs publics doivent créer de bonnes conditions de base pour l'économie en pratiquant une politique foncière active, ce que fait la ville de Bienne depuis des décennies. Des mesures comme le Swiss Innovation Park font partie de ces conditions-cadres. Il est indispensable qu'une citée industrielle comme Bienne conserve et créée des places de travail dans les secteurs secondaire et tertiaire. La ville doit favoriser l'implantation d'entreprises actives dans les technologies vertes. La ville encourage également les employeurs à offrir des conditions de travail modernes et des salaires garantissant des conditions d'existence convenables. Le maintien des entreprises déjà établies et l'établissement de nouvelles firmes sont deux objectifs équivalents. En règle générale, la mise à disposition de terrains par la ville de Bienne se fait en droit de superficie.

Finances

La condition pour le maintien d'une collectivité efficace et stable est d'avoir des finances saines et par conséquent d'un service public attractif. La charge fiscale pour les citoyennes et citoyens, doit être maintenue aussi basse que possible, tout en permettant cependant d'offrir à long terme les prestations politiquement définies et en garantissant un volume d'investissements mesuré. La définition de la charge fiscale doit se faire en fonction des prestations à fournir par l'état; il est impensable de réduire les financements sans vouloir renoncer à des prestations. L'état porte la responsabilité d'équilibrer les charges de la société et du social, de maintenir l'égalité des chances dans les domaines scolaire et de la formation en favorisant l'intégration; ces tâches nécessitent la mise à disposition de moyens adéquats. La quotité d'impôt doit être attractive au niveau régional. Les redevances doivent être raisonnables en comparaison nationale et rester supportables pour les familles. Elles doivent si possible être une incitation pour une gestion prudente des ressources. Les investissements doivent être autofinancés à long terme.

Migration

De tout temps, Bienne a été une ville ouverte au monde et doit aussi le rester. Le bilinguisme est l'un des piliers essentiels de la culture biennoise. La langue française n'est apparue qu'au milieu du 19e siècle avec l'arrivée des horlogers. Auparavant Bienne était une ville exclusivement alémanique. Bienne doit à l'avenir également rester un lieu où les migrantes et les migrants se sentent bien accueillis et où ils peuvent s'intégrer. Nous ne devons cependant pas abuser de l'ouverture et de la solidarité de la population indigène. Il est inadmissible que de nos jours de nombreuses migrantes et de nombreux migrants de la 2e ou 3e génération dépendent de l'aide sociale. Cet état engendre des frustrations et des marginalisations avec des risques d'émergence à long terme d'une société parallèle et d'une augmentation du rejet par la population autochtone. Dans notre ville, nous devons créer un climat signalant aux migrantes et migrants qu'ils y sont les bienvenus. La clef du succès réside cependant dans la volonté et les efforts des migrants de s'intégrer. Nous les soutenons dans cette démarche mais l'effort principal doit venir d'eux-mêmes. Nous appliquons rigoureusement les principes de notre société libérale et nous n'acceptons aucun compromis ou renoncements sur des thèmes comme l'égalité des sexes, l'école publique et laïque avec un enseignement mixte, etc. Ceux qui souhaitent s'établir chez nous doivent accepter ces règles de base et les respecter. Les offres pour les migrantes et migrants dans le domaine de la formation doivent être développées et proposées à bon escient. Une intégration réussie débute par un encouragement précoce en période préscolaire déjà. La criminalité des étrangers ne sera pas plus tolérée que les comportements délictueux des suissesses et des suisses. Les lois en vigueur sont suffisamment sévères et doivent être systématiquement appliquées.

Personnel municipal

Un "service public" performant a une grande influence sur la qualité de vie des habitants de notre ville. La Ville de Bienne, l'un des principaux employeurs du lieu, porte une responsabilité particulière. Le principe du "Service public" au "service du public" doit être appliqué, ce qui signifie que les employés de la ville fournissent des prestations au service des clients et dans l'intérêt de ces derniers, sachant que leur place de travail est garantie. La ville de Bienne rémunère ses employés en fonction des exigences des postes de travail, des compétences et des prestations fournies. La ville tient compte des conditions de travail actuelles (notamment en ce qui concerne la compatibilité entre la vie de famille et le travail, des possibilités de travail à temps partiel, etc). La ville propose également à ses collaborateurs des possibilités de développement personnel et à ses cadres des outils pour l'amélioration permanente des compétences en gestion.

Politique du logement

Une croissance constante de la population repose sur une politique du logement attrayante et saine, avec des prix abordables. Elle pratique par contre une politique foncière active, permettant à court terme de mettre suffisamment de terrain à disposition pour la construction de logements, dans différentes gamme de prix. En règle générale, la ville de Bienne ne met du terrain à disposition pour la construction de logements qu'en droit de superficie. La mixité sociale dans les quartiers et la mise à disposition de logements adaptés aux différentes couches de revenus des habitants sont rendues possibles par des mesures de planification et des améliorations de l'espace public. Les maîtres d’ouvrage d’utilité publique sont soutenus pour la construction de logements sur la base d’un règlement et dans un fonctionnement partenarial; ils bénéficient de conditions particulières pour la mise da disposition de terrains en droit de superficie. Afin d'obtenir une saine mixité de la population résidente, des conditions appropriées à la construction d'appartements en propriété de différentes catégories de prix sont mises en place. La ville de Bienne s'efforce, par des mesures spécifiques destinées aux propriétaires privés de bâtiments existants, de conserver la valeur de ces derniers et d'éviter la formation de ghettos marginalisés. Dans le cadre de la rénovation de bâtiments anciens, il est nécessaire d'être attentif pour que les loyers restent abordables aux différentes couches de la population.

Politique régionale et politique d'agglomération

Les tâches à accomplir sont de plus en plus complexes et ne tiennent plus compte des frontières communales historiques et parfois même des frontières cantonales. Afin de pouvoir accomplir leur devoir efficacement, les collectivités doivent de nos jours travailler en réseau. Les organes créés ces dernières années, comme par exemple seeland.biel/bienne ou Jura bernois.bienne, doivent être développés, tout en tenant compte de la légitimité démocratique de leurs décisions. La collaboration qui s'est instaurée au niveau culturel dans la région Bienne-Seeland-Jura bernois est particulièrement significative. Il est par conséquent important que la ville de Bienne soutienne les institutions d'importance régionale du Seeland et du Jura bernois, alors que les communes de l'ensemble de la région versent une contribution aux neuf institutions d'importance régionale de la ville de Bienne. Les communes de l'agglomération biennoise ont de nombreux défis à affronter (p. ex. le trafic), des défis qu'elles ne peuvent relever qu'en collaborant étroitement. Ceci implique des réflexions dans des contextes élargis, au-delà des frontières communales. Les approches stratégiques doivent permettre à long terme de modifier les structures, sans être l'objectif initial.

Sport

Le sport n'est pas seulement une activité saine pour la santé, il est également un moyen pour former le caractère, favoriser l'intégration, promouvoir la cohésion sociale et conférer une identité. La ville de Bienne met des infrastructures attrayantes et adaptées pour la pratique du sport de pointe rémunéré. Cependant, elle n'accorde aucune subvention directe aux grands clubs sportifs. Elle propose de nombreuses installations sportives à des prix modérés pour la pratique du sport populaire et du sport pour la jeunesse. La ville de Bienne contribue activement à la promotion de la santé de la population en offrant des activités sportives pour la jeunesse et le grand public.

Transport

Une ville en grande partie plate comme Bienne, avec de fortes composantes de déplacements piétonniers et de vélos, doit favoriser une répartition modale du trafic. Les infrastructures doivent être adaptées en conséquence. D'autre part, une ville moderne et attrayante doit pouvoir offrir un concept performant pour ses transports publics. Le projet d'offres prévu pour 2018 à 2021 devra permettre de planifier ces développements indispensables. C'est à cette condition que les déplacements privés inutiles pourront être évités. Ces besoins ont été clairement exprimés par la population biennoises lors de sondages, car la pollution et les menaces réelles ou présumées du trafic routier motorisé figurent en tête de liste des préoccupations actuelles des citoyennes et citoyens. La promotion de la mobilité douce et des transports publics, et par conséquent la réduction du trafic motorisé individuel, augmente ainsi la qualité de vie des biennoises et des biennois.

Please reload

 
 
 
 
 
 
 
 
 
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
Suivez-moi sur

Mairie

Pont du Moulin 5

2501 Bienne

 

032 326 11 01

info.pra@biel-bienne.ch

 

www.biel-bienne.ch

 

 

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle