Ensemble nous réaliserons le changement!

Il est urgent que le canton de Berne change de cap. Seule une majorité rouge-verte au Conseil-exécutif parviendra à poser les bases d'une future politique sociale et écologique. Fort de ce constat, j’ai résolu de déposer ma candidature pour les élections cantonales du 27 mars 2022 aux côtés des sortant-e-s Evi Allemann (PS), Christoph Amman (PS) et Christine Häsler (Les Verts).

 

Ce faisant, je vise à renforcer la présence des forces de gauche dans l’esprit des Bernoises 
et des Bernois. Je veux que notre canton redevienne un espace industriel innovatif et fort, 
offrant des places de travail, une bonne qualité de vie, des formations de qualité ainsi que des perspectives d'avenir. Un canton progressiste qui se donne les moyens nécessaires pour accomplir ses tâches. Je veux contribuer au développement d’un canton qui se projette vers l’avenir, ne craint pas de relever les défis de son temps et saisit les chances qui se présentent à lui au lieu de déplorer les situations difficiles. Plutôt affronter la maîtrise du changement climatique et les questions de mobilité que de diriger son regard vers le passé.

 

Ces enjeux sont majeurs et autant de raisons qui justifient mon engagement et ma candidature aux prochaines élections cantonales. Je suis convaincu de posséder les moyens pour relever ces défis. Mon entourage dit de moi que je suis un politicien ouvert, à l'écoute, fiable et cohérent. Maire de Bienne depuis plus de 10 ans, j'ai acquis une grande expérience dans la conduite d'un exécutif et je suis parvenu à nouer de nombreux contacts. J’ai bâti des ponts. Je suis à l’écoute des citoyennes et des citoyens.  Mon pragmatisme et ma sensibilité aux questions de société me sont précieux pour trouver des solutions aux problèmes qui me sont soumis. En tant que Biennois, j'ai appris que la diversité culturelle et linguistique ainsi que la coopération sont garantes d’avancées politiques, des éléments forts que je souhaite introduire au sein du gouvernement.